«Un champ, si fertile soit-il, ne peut être productif sans culture, et c’est la même chose pour l’humain sans enseignement.» (Cicéron, Tusculanes, II, 13)

Graines de culture...

Quel bagage culturel les jeunes d’aujourd’hui porteront-ils? De quel enracinement se prévaudront-ils? Dans une société où les loisirs et le zapping télévisuel prennent le pas sur l’œuvre artistique, les enfants n’ont pas tous la chance de recevoir de leur famille et de l’école les outils nécessaires pour aborder diverses formes d’art et les comprendre.

Fort de ce constat, un petit groupe de personnes issues des milieux culturel, politique et scolaire a décidé – sous l’impulsion du théâtre de Beausobre et avec le soutien de la ville de Morges – de mettre sur pied un festival destiné au jeune public afin de faciliter l’accès à la culture au plus grand nombre et d’initier le public de demain aux arts de la scène. C’est ainsi qu’est né le «Diabolo Festival».

L’objectif est d’offrir à 7000 festivaliers (enfants et parents) une manifestation qui propose sur un week-end des spectacles et des ateliers de qualité destinés au jeune public (de 2 à 10 ans) et de convier 500 élèves – en partenariat avec les écoles de la région morgienne – à une semaine d’éducation culturelle. Un objectif certes ambitieux, mais réaliste, qui répond à de nombreuses attentes, comme en témoigne le succès grandissant de plusieurs manifestations culturelles destinées aux enfants, aussi bien en Suisse qu’à l’étranger.